Étude de cas

Salons de l’emploi des jeunes au Botswana

Service
de l'emploi:
Salons de l’emploi
Orientation
Préparation
Adéquation
Orientation
Préparation
Adéquation
Prestataires
Les salons de l’emploi des jeunes sont organisés à l’initiative d’un réseau de huit jeunes professionnels qui gèrent leurs propres petites entreprises ou organisations et partagent le même intérêt pour l’auto-nomisation et la promotion de l’emploi des jeunes.
 
Le réseau de prestataires est constitué et représenté par:
  • Mme Lillian Nkosazana Moremi (Career Coaching Pty Ltd), qui est chargée de coordonner la planification du salon, d’inviter les intervenants et les exposants, de rédiger le programme, de chercher des sponsors, d’animer les sessions de préparation au marché du travail lors du salon, d’inviter les jeunes via les réseaux sociaux et de transmettre des informations à ces derniers;
  • Mme Maipeo Zambane (89Fifty Communications), spécialisée dans la gestion de contenu des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, page web);
  • Mme Mmabatho Motsamai (The Afrolutionist), chargée d’inviter les médias, de s’occuper des communiqués de presse, d’élaborer la documentation pour les ateliers organisés lors du salon, de mobiliser les jeunes via les réseaux sociaux et de réaliser des entretiens à la radio;
  • M. Christopher Christian Seagateng (BW Jobs for Graduates/ BWJ4G), chargé de mobiliser les jeunes pour qu’ils participent au salon, de mener des entretiens individuels avec les jeunes visiteurs pour examiner leurs CV et de promouvoir les relations avec les parties prenantes;
  • M. Tshepo Baldozwi (Botswana Student Network), chargé de mobiliser les visiteurs et les bénévoles pour participer au salon et de coordonner le travail des bénévoles au cours de l’événement;
  • Mme Naima Tseladikae (Safayah Designs), chargée de concevoir les affiches, les brochures et les bannières du salon;
  • Mme Gorata Motlhagodi et Mme Precious Mashamaite, chargées de gérer les inscriptions en ligne des participants et des exposants pendant l’événement.

Les salons reposent sur le travail d’équipe, l’initiative des jeunes et le bénévolat.

Groupes cibles
Les salons de l’emploi des jeunes proposent des services gratuits aux jeunes demandeurs d’emploi âgés d’environ 16 à 35 ans, quels que soient leur formation ou leur niveau d‘études. Beaucoup de jeunes visiteurs sont à la recherche d’un emploi depuis des mois ou des années.
 
Les employeurs peuvent accéder gratuitement au salon pour présenter leurs offres relatives à l’emploi salarié ou aux différentes formes d’apprentissage en entreprise (par exemple, stages, détachements, observation en situation de travail).
 
D’autres prestataires de services pour les jeunes (par exemple, les établissements d’enseignement supérieur, les services publics de l‘emploi, les sociétés de recrutement, les organisations ou projets non gouvernementaux) partagent des informations et présentent leurs institutions et services respectifs.
Objectifs
Les salons de l’emploi des jeunes au Botswana apportent des solutions pratiques afin d’augmenter les opportunités d’emplois décents pour les jeunes demandeurs. Les objectifs visés sont les suivants:
  • encourager et préparer les jeunes à entrer sur le marché du travail;
  • permettre aux jeunes demandeurs d’emploi de pourvoir les postes vacants (emplois ou stages).
Les salons de l’emploi des jeunes au Botswana permettent la constitution de réseaux avec les institutions publiques et préconisent de plus en plus la promotion de l’emploi des jeunes au niveau politique.
 
L’orientation, l’information et la formation professionnelle sont les composantes majeures du salon. L’adéquation est également importante, mais il est difficile d’obtenir des taux de réussite élevés car le nombre de jeunes demandeurs d’emploi est considérable et supérieur au nombre d’employeurs et de postes vacants.
Approche de l’intervention
Le partenariat de jeunes entreprises ou d’entrepreneurs sociaux repose sur une vision commune d’autonomisation de la jeunesse. Ce réseau est le cœur et l‘âme du salon et gère l’ensemble des tâches qu’il implique:
  • informer les jeunes et les mobiliser pour participer;
  • attirer les employeurs pour qu’ils participent en tant qu’exposants;
  • gérer les invitations des prestataires de services, des intervenants et des modèles;
  • promouvoir le salon sur les réseaux sociaux au moyen de brefs clips vidéo;
  • organiser le site et l’événement;
  • examiner les résultats du salon pour améliorer l’organisation du prochain événement.
Les salons reposent en grande partie sur ces jeunes entrepreneurs et sur les jeunes bénévoles et assistants qu’ils parviennent à impliquer. Le fait que des jeunes aient réussi à monter ce projet a encouragé d’autres jeunes à prendre également des initiatives et à créer des espaces où continuer d’aider à renforcer l‘autonomie de leurs pairs.
 
En dehors des principaux groupes cibles – les jeunes demandeurs d’emploi et les employeurs – le salon de l’emploi des jeunes au Botswana met activement en place des réseaux avec les institutions publiques (par exemple le ministère de l’Autonomisation des Jeunes, des Sports et de la Culture, le ministère de l’Emploi, de la Productivité et du Développement des compétences, le Conseil de développement des ressources humaines du ministère de l’Éducation et du Développement des compétences, l’organisation Business Botswana, le ministère de l’Investissement, du Commerce et de l’Industrie, l’autorité de régulation des communications du Botswana et des organisations internationales telles que l’OIT et l’UE).
 
Les salons sont organisés au niveau local: ils se déroulent chaque année dans les grandes villes et sont toujours organisés selon un même concept. Le premier salon a eu lieu en 2016 à Gaborone (la capitale), dans les locaux de l’université Botho. En 2017, un salon a été organisé au Botswana National Youth Centre (« Centre national de la jeunesse du Botswana ») du Botswana National Youth Council (« Conseil national de la jeunesse du Botswana ») à Gaborone et un autre à Francistown, dans les locaux de Business Botswana.
 
Tous les jeunes demandeurs d’emploi sont invités à participer, toutes les entreprises qui ont quelque chose à proposer sont les bienvenues, quel que soit leur secteur d’activités.
 
Le salon est organisé par de jeunes professionnels qui tiennent compte des forces et des compétences des jeunes demandeurs d’emploi, mais aussi de leurs besoins.
 
Activités
Les salons de l’emploi des jeunes au Botswana durent de trois à cinq jours. Les premiers jours sont consacrés à l’orientation, à la formation et à l’information. Les visiteurs prennent connaissance du programme et choisissent les sessions, les ateliers et les présentations auxquels ils souhaitent participer. Les autres jours ont pour objet de faciliter le contact individuel entre les visiteurs et les employeurs/entrepreneurs.
 
Un large éventail de services est proposé lors d’événements relativement plus longs, qui peuvent durer jusqu’à cinq jours:
  • L’« orientation professionnelle » consiste, dans ce contexte, à préparer les jeunes demandeurs d’emploi à un environnement de travail ou au milieu de l’entreprise, à les aider à comprendre les cultures d’entreprise et les stratégies et processus de recrutement des entreprises et des organisations. Cela implique d’informer les jeunes des raisons et de la manière de préparer un CV, ainsi que de ce qu’il faut faire avant, pendant et après les entretiens d’embauche.
  • Les ateliers de préparation au marché du travail encouragent les jeunes, dont beaucoup sont déçus après avoir envoyé de nombreuses candidatures n’ayant pas abouti. Ils permettent de les motiver en les aidant à revoir leurs stratégies de recherche d’emploi et en les orientant vers les possibilités de travail indépendant.
  • Information sur le droit du travail national. Le Service de l’emploi du ministère du Travail présente les dispositions en matière de droit du travail ainsi que les droits et obligations des salariés et des employeurs.
  • Dans le cadre des Entretiens sur l’entrepreneuriat (« Entrepreneurship Talks ») des jeunes entre preneurs sont invités à partager avec les demandeurs d’emploi présents leur expérience de jeunes entrepreneurs et à parler des difficultés qu’ils ont rencontrées et de leurs réalisations. Les organis- mes de développement des entreprises fournissent des informations sur les aides et financements destinés à la création d’entreprise.
  • Présentation par les prestataires de services (par exemple les services publics de l’emploi, les établis sements d’enseignement supérieur, les programmes politiques, etc.)
  • Rencontre avec les employeurs, examen des possibilités d’emploi et d’apprentissage en entreprise
Ressources
  • Les locaux et les chaises sont prêtés gratuitement par l’institution hôte.
  • Les entreprises apportent leurs propres tables et bannières.
  • Les salons reposent en grande partie sur le bénévolat, tant pendant la phase de préparation qu’au cours de l’événement. Le réseau de prestataires engage 10 à 20 bénévoles qui aident les coordinateurs lors du salon. Ils reçoivent ensuite un certificat d’appréciation. Les bénévoles aident à l’inscription, s’occupent des participants et des intervenants, aident chaque jour à la préparation des lieux et font remonter de précieux commentaires à l’équipe organisatrice.
  • Des contributions en nature sont proposées, telles que des locaux, de la nourriture pour les bénévo les ou des en-cas et des boissons pour les participants (lesquels ont été donnés par le Conseil national de la jeunesse du Botswana [« Botswana National Youth Council »]).
  • Les dons proviennent parfois de particuliers.
  • Le parrainage symbolique de hauts fonctionnaires du ministère de l’Autonomisation des Jeunes, des Sports et de la Culture, du ministère de l’Emploi, de la Productivité et du Développement des compétences et du Conseil national de la jeunesse du Botswana renforce le statut du salon et permet d’attirer visiteurs et médias.
  • Tous les partenaires du réseau de prestataires produisent de courts clips vidéo faisant la promotion du salon auprès des jeunes
L’engagement du réseau de prestataires – de jeunes entrepreneurs extrêmement engagés dans leur mission – joue un rôle essentiel. Cela donne de la crédibilité, inspire et attire les contributions d’autres entreprises et particuliers. Les salons ne sont pas organisés à des fins lucratives. Mais ces événements dynamiques et animés deviennent une marque et une institution toujours mieux connues au Botswana.
Résultats
Les salons touchent de 1200 à 2000 jeunes qui participent aux formations et aux échanges individuels avec les entreprises. La participation des employeurs ne cesse d’augmenter (environ 20 lors du dernier salon). Les jeunes demandeurs d’emploi apprécient d’autant plus l’accompagnement qu’ils reçoivent qu’il n’existe actuellement aucun autre service comparable. Même si peu de visiteurs peuvent espérer repartir avec un contrat de travail, ils saluent les informations mises à leur disposition ainsi que l’orientation, la préparation et la motivation dont ils bénéficient lors du salon.
Conseils aux professionnels
L’organisation Youth Jobs Fair Botswana a la conviction que les jeunes sont des partenaires essentiels pour éradiquer le chômage et qu’ils devraient participer en tant qu’acteurs (et non en tant que simples bénéficiaires). Elle montre d’ailleurs l’exemple : le réseau des jeunes prestataires organise les salons en s’appuyant sur les moyens et les ressources de ces derniers. Ils utilisent, développent et promeuvent leurs propres compétences en tant que jeunes professionnels.
 
Parallèlement, le jeune réseau offre des possibilités d’apprentissage par le travail à d’autres bénévoles et propose aux visiteurs du salon des services gratuits à haute valeur ajoutée.
 
L’un des défis rencontrés lors de la mise en place du salon de l’emploi pour les jeunes du Botswana consiste à susciter l’intérêt et à accroître l’engagement des employeurs à envoyer leur personnel des ressources humaines (au lieu de leur département marketing et ventes).
 
Grâce au soutien de Business Botswana, l’organisation faîtière nationale du secteur privé, les entreprises et les organisations sont sollicitées pour apporter des contributions financières ou en nature.
Glossaire

Aucun résultat

Recherche en cours

Résultats:

La recherche ne donne aucun résultat.