Étude de cas

Boîte à outils sur les cols bleus

Orientation
Préparation
Adéquation
Prestataires

La « Boîte à outils pour la promotion des possibilités d’emploi des cols bleus et de la formation professionnelle » – Boîte à outils sur les cols bleus – a été initialement conçue par le projet de la GIZ en Égypte « Promouvoir les emplois de cols bleus », complétée par l’expérience issue d’autres projets de la GIZ et diffusée par le Réseau sectoriel de la GIZ pour le développement économique durable – Moyen Orient et Afrique du Nord.

Groupes cibles

Cette boîte à outils est conçue pour un large éventail d’acteurs du domaine de l’orientation professionnelle, de la préparation à l’emploi et de l’adéquation de l’offre et de la demande d’emploi et s’adresse plus particulièrement aux cols bleus. Elle vise à encourager les étudiants, les diplômés et les demandeurs d’emploi à travailler dans ce domaine. Les groupes cibles sont les suivants :

 

  • les institutions publiques, les prestataires publics et privés de services de l’emploi, les associations professionnelles et les ONG dans les pays partenaires
  • les projets et programmes mis en oeuvre par la GIZ, par d’autres bailleurs de fonds ainsi que par des ONG internationales.
Objectifs

Les objectifs de la boîte à outils sont les suivants :

 

  • promouvoir une approche intégrée en vue d’améliorer l’acceptation du travail des cols bleus par la société en améliorant son image publique au moyen de campagnes de marketing social, en mettant en avant des emplois de qualité dans des entreprises et en apportant un appui dans le domaine de l’orientation professionnelle ;
  • encourager les acteurs à reprendre des approches éprouvées et novatrices en matière d’orientation professionnelle et de préparation à l’emploi en fournissant des informations et des conseils essentiels ;
  • diffuser des outils et des approches qui ont fait leurs preuves et qui améliorent l’image et la réputation (du travail) des cols bleus ;
  • fournir des instruments prêts à l’emploi et axés sur la pratique, conçus pour l’orientation professionnelle, la préparation à l’emploi et l’adéquation de l’offre et de la demande d’emploi ;
  • partager les leçons apprises et les bonnes pratiques de manière conviviale.
Approche de l’intervention

La boîte à outils comprend huit chapitres (notamment des chapitres sur les campagnes de marketing social, l’orientation professionnelle, les profils professionnels et la qualité de l’emploi). Chaque chapitre donne un aperçu du sujet traité, des outils pertinents et des supports complets (outils prêts à l’emploi, études principalement en anglais, certaines en arabe).

 

Les outils eux-mêmes sont déclinés en trois parties :

 

  • La première partie aide les utilisateurs à décider si cet outil est le plus approprié pour le défi spécifique qu’ils souhaitent relever. Elle fournit également des informations sur les ressources et le temps nécessaires à la mise en oeuvre de l’outil.
  • La deuxième partie intitulée « Que faire » contient une approche étape par étape sur la façon de mettre en oeuvre l’outil.
  • La troisième partie « Ce qu’il faut prendre en compte » / « Le pour et le contre » récapitule les recommandations les plus importantes pour une mise en oeuvre réussie.

 

Les outils comprennent à la fois des services de l’emploi traditionnels (par ex., des salons de l’emploi) qui ont été personnalisés pour le groupe cible des cols bleus, ainsi que des approches innovantes pour atteindre ce public (par ex. Shoghlana, un magazine de qualité sur les cols bleus).

 

La boîte à outils privilégie une approche intégrée pour promouvoir le segment des cols bleus. Elle vise à combiner des approches de marketing et de communication avec des activités qui favorisent la création d’emplois décents et de qualité pour les cols bleus et la fourniture de conseils d’orientation professionnelle plus ciblés.

 

La boîte à outils est disponible en ligne sur blue-collar-toolbox.com et son utilisation est encouragée par le Réseau sectoriel de la GIZ pour le développement économique durable – Moyen-Orient et Afrique du Nord, ainsi que par des projets de la GIZ de promotion de l’emploi.

Activités

La compilation et la publication d’une boîte à outils en ligne nécessitent la mise en oeuvre d’une série d’activités variées :

 

  • Idéalement, les outils devraient être fondés sur des instruments et des approches éprouvés sur le terrain. Il conviendrait par conséquent soit de mettre en oeuvre à titre expérimental un large éventail d’activités proposées, soit d’assurer l’accès à des projets pilotes pertinents.
  • L’élaboration d’outils reproductibles exige d’évaluer leur mise en oeuvre, essentiellement au niveau de leur efficacité, de leur impact, des ressources nécessaires et des enseignements tirés (enquêtes, entretiens, analyse quantitative et qualitative).
  • Il convient de créer un concept global pour la boîte à outils, comprenant des décisions stratégiques sur les groupes cibles, le contenu et la structure.
  • Les informations relatives à chaque outil doivent être documentées conformément à une structure standard.
  • La mise en page doit être conçue conjointement avec une solution technique de présentation en ligne.
  • Une stratégie de marketing et de diffusion doit être élaborée et mise en oeuvre afin d’atteindre un large groupe cible.
Ressources

Les activités susmentionnées exigent l’intervention d’un éventail d’experts divers :

 

  • des experts familiarisés avec les instruments et les approches dans le domaine des services de l’emploi, notamment en lien avec les cols bleus ;
  • des spécialistes en suivi-évaluation pour l’analyse quantitative et qualitative de la mise en oeuvre ;
  • des graphistes et experts en informatique spécialisés dans la mise en page et la conception de sites web ;
  • des experts en marketing et en réseaux sociaux pour l’élaboration d’une stratégie de communication.

 

Outre les ressources humaines, des fonds sont également nécessaires pour héberger le site web (frais annuels).

 

L’expérience montre qu’il faut environ 6 à 12 mois pour compiler et documenter les informations, réaliser la mise en page et publier la boîte à outils en ligne.

Résultats
  • Depuis sa publication en 2014, le site est consulté chaque mois par environ 600 internautes d’Égypte, d’Europe (Allemagne et Italie) et d’Amérique du Nord.
  • La boîte à outils est une source d’inspiration et une référence pour les programmes de la GIZ dans le domaine de la promotion de l’emploi (par exemple, le « Programme de promotion de l’emploi » en Jordanie) et pour d’autres boîtes à outils.
Conseils aux professionnels
  • Rendre les choses pratiques : de nombreuses sources décrivent les services de l’emploi de manière générale, pourtant les organisations ont du mal à mettre en pratique ces services. Cette boîte à outils a donc vocation à fournir autant de conseils et d’astuces pratiques que possible afin que les informations puissent être exploitées immédiatement sans avoir à suivre la même courbe d’apprentissage.
  • Investir dans la mise en page : il est primordial de présenter la richesse de l’information, des supports et des idées de manière conviviale et attractive. S’il est vrai que la mise en page prend beaucoup de temps et de ressources, elle augmente toutefois considérablement les chances que la boîte à outils soit utilisée et que les outils soient repris.
  • Investir de façon précoce dans le suivi et l’évaluation : la boîte à outils est constituée pour l’essentiel d’instruments et d’approches éprouvés sur le terrain. Pour comprendre leur efficacité, les facteurs de réussite et les écueils potentiels, un cadre de suivi-évaluation cohérent, établi dès le début, facilitera considérablement la collecte et la documentation des informations pertinentes.
  • Mettre au point une approche intelligente de diffusion : il est vivement recommandé de promouvoir ce type de boîte à outils sur des plateformes et des réseaux fréquentés par les praticiens qui cherchent une approche éprouvée.
Glossaire

Aucun résultat

Recherche en cours

Résultats:

La recherche ne donne aucun résultat.